Étiquettes

, , , , , ,

Vous êtes nombreux à m’écrire pour me poser des questions. Chaque semaine, et avec votre autorisation, je répondrai à l’une d’entre elles. 

Aujourd’hui : redevenir amante

Femme active conciliant vie professionnelle et vie familiale, je n’arrive plus à me montrer aussi désireuse avec mon conjoint qu’au début de notre relation. Ma libido est en berne… Je n’ai plus les mêmes envies, les mêmes préoccupations et dans un certain sens, l’effet « nouveau » est passé… Mon compagnon en souffre et j’avoue ne pas savoir comment agir.

Ma réponse

Je ne vais pas revenir sur la difficulté des femmes à tenir tant de rôles, il est évident que la disponibilité d’esprit n’est pas toujours simple à trouver quand on est débordée mais heureusement rien n’est impossible.
Le désir est mystérieux et instable, vite effrayé par le train-train quotidien. Mais il suffit souvent de quelques gestes pour le réveiller, d’un peu d’intimité retrouvée, voici quelques petits conseils :

  • L’intimité est la base du désir. Mais souvent, en vivant ensemble, on se perd un peu. Faites de votre couple une priorité, donnez-vous du temps rien que pour tous les deux (une petite sortie en amoureux un soir fixe dans la semaine par exemple) et ne vous cachez pas derrière des discussions sur les enfants ou le travail. Parlez vrai.
  • Apprenez à ne pas emmagasiner des reproches ou des frustrations, parlez-lui de ce qui ne vous va pas (et acceptez qu’il fasse de même !). La colère et les ressentiments sont les pires poisons du désir.
  • Prenez le temps de lui dire ce que vous aimez, de le remercier pour telle attention qu’il a eue, de lui montrer qu’il est unique à vos yeux. Se rappeler pourquoi on l’a choisi et le lui dire renforce le lien d’amour et l’envie de faire de sa vie amoureuse une priorité.
  • Parlez de votre sexualité, de vos plaisirs et de vos manques, de vos envies de découvertes… Et si vous n’y avez jamais vraiment réfléchi, c’est sans doute le moment (avec ou sans lui) de découvrir ce qui vous trouble et vous fait vibrer. Des films, des livres, des rêveries vous permettent de vous recentrer sur vous et de pouvoir lui transmettre vos désirs.

Et n’oubliez pas que dans un couple, on est deux. Que le désir comme le manque d’envie, est une affaire de couple où chacun est concerné et a une certaine responsabilité.

Mais la première question à vous poser est sûrement « Est-ce que j’ai vraiment envie d’avoir de nouveau envie ? ». Non pas pour lui, parce qu’il souffre de ce manque de désir, mais pour vous ? Parce que si la réponse est oui, vous avez vu qu’un peu d’organisation, une nouvelle gestion des priorités, une conscience de ce qui se passe et se dit (ou ne se dit pas) et le tour est joué ! Du moins pour le moment parce que le désir est incontrôlable, changeant et autonome…Et l’alchimie du désir se crée à deux, elle n’est jamais répétition mais toujours création.

Publicités