Consulter un psychologue

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons pour consulter un psychologue.

Voici les motifs les plus fréquents pour lesquelles je suis consultée :
L’inquiétude pour son enfant: il est devenu triste, agressif, il refait pipi au lit… l’école vous alerte fréquemment, il est turbulent, violent, inhibé, ses résultats scolaires sont insuffisants… il ne vous écoute pas, est toujours en conflit avec vous… il semble vivre difficilement un évènement familial (séparation, déménagement, perte d’un grand-parent…)…
L’inquiétude pour son adolescent : il est triste, ne voit plus ses amis, passe des heures devant son ordinateur, arrête toutes ses activités péri-scolaires… ses résultats scolaires sont en chute, il ne veut plus se lever le matin… il est agressif et violent, tant verbalement que physiquement, vous n’arrivez plus à lui fixer des limites… il consomme de l’alcool et/ou du cannabis… il a des problèmes de poids, accumule les relations amoureuses… vous le sentez en danger… (en savoir plus)
Mais aussi: il est perdu, ne sait pas quelle orientation choisir, perd tous ses moyens aux examens…
– Des difficultés dans ses relations avec les autres: conflits, sentiments d’incompréhension et/ou d’insatisfaction dans son couple ou sa famille. Difficulté à se positionner dans son rôle de parent. Incapacité à former un couple, à se faire des amis. Conflits avec ses collègues de travail, sa hiérarchie…
– Des difficultés personnelles: se sentir mal dans sa peau, angoissé, déprimé ou stressé, toujours sur les nerfs. Avoir du mal à dormir, à se contrôler. Abuser de produits (alcool, drogue…). Vous savez que quelque chose ne va pas et vous aimeriez comprendre pour avancer.
– Une épreuve dans sa vie: un évènement douloureux tel qu’une séparation, un échec, une perte d’emploi, une maladie grave, un deuil… Vous avez besoin d’être soutenu pour passer un cap.
– Une décision à prendre: pour en analyser les avantages et les inconvénients, pour se préparer aux conséquences de la décision, pour y voir plus clair, réfléchir à ses objectifs de vie…
– Une sexualité jugée insatisfaisante, en décalage avec ses aspirations profondes.
– Le désir de faire évoluer sa vie: Vous avez parfois le sentiment de passer à côté de vous même, de ne plus être à la bonne place, dans la « bonne vie », ou en tout cas vous avez la conscience d’un manque qu’il devient vital de combler. Vous voulez mieux vous connaître, développer vos potentiels, enrichir votre vie et engager une démarche d’évolution personnelle.

Chacun a ses raisons et chaque raison est valable et légitime. Parfois vous pensez que le temps finira par arranger les choses, que la crise passera, que vous arriverez à régler le problème  seul…
Et parfois ça marche…
Mais il y a des moments où vous ne trouvez pas en vous ou dans notre entourage les ressources nécessaires pour comprendre et faire face.

Dans mon cabinet je vous écoute sans jugement et vous permets de prendre du recul pour envisager vos difficultés sous un autre angle.
Je partage mon expertise sur vos questions et je vous aide à trouver des solutions concrètes.

Publicités