Le trouble bipolaire est une maladie psychiatrique responsable de troubles récurrents de l’humeur. Il y a deux phases qui s’alternent, des épisodes dépressifs et des épisodes maniaques. Les épisodes de crises sont entrecoupés de périodes de rémission où la vie normale reprend son cours.
Tous les degrés de l’humeur peuvent se rencontrer ce qui rend le diagnostique souvent long et difficile (en moyenne il faut 10 ans pour que le diagnostique soit posé et qu’une prise en charge soit mise en place.)
La maladie se déclenche en général chez l’adolescent ou le jeune adulte.

Les épisodes dépressifs sont marqués par des symptômes qui se rapprochent de ceux d’une dépression : tristesse extrême et permanente, perte d’intérêt générale, troubles du sommeil, fatigue, troubles de la mémoire et de la concentration, troubles de l’appétit, pensées de mort…
Les épisodes maniaques se reconnaissent par une humeur euphorique, une énergie démesurée, une agitation permanente, un sommeil réduit sans éprouver la moindre fatigue, une surestimation de ses capacités, une déformation de la réalité. La personne se sent très bien, souvent euphorique, et ne se rend souvent pas compte du côté anomal de son comportement d’où la difficulté de chercher de l’aide.

L’entourage doit être très vigilant, tant dans les épisodes dépressifs pouvant donner des accès de mélancolie durant lesquels le risque suicidaire est très important, que lors des épisodes maniaques où l’appétit sexuel et l’agitation démesurée ainsi que l’oubli du principe de réalité peuvent amener la personne dans des situations très problématique, avec mise en danger.

Un suivi psychiatrique est indispensable. Un traitement médical pour réguler l’humeur permet de considérablement diminuer la survenue d’épisodes de crise. La psychothérapie permet au patient de comprendre ses difficultés et de les accepter. Un soutien psychologique pour l’entourage est aussi fortement conseillé car c’est une maladie qui a un fort impact sur l’entourage.
Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes n’hésitez pas à venir me rencontrer pour que nous puissions en discuter.

Publicités